Dans Sérotonine, Houellebecq préfigure l’insurrection des Gilets jaunes

Dans le dernier roman de Michel Houellebecq, intitulé Sérotonine, il y a une préfiguration de la révolte des Gilets jaunes. Il raconte la misère des déclassés et s'en prend aux ravages du libéralisme.

PUB ARTICLE - DEVENEZ AUTEUR

LE WEBORATEUR est un média participatif. Connectez-vous pour commenter et proposer vos articles à la rédaction.

Florent-Claude Labrouste, le protagoniste, déprimé de "Sérotonine" est un ingénieur en crise qui retrouve ses racines dans une France rurale profondément touchée par la mondialisation et les politiques agricoles de l'Union européenne. À la campagne, Labrouste se heurte à une population rurale irritée et en colère. Et c'est de ce monde paysan "pratiquement mort" que surgit la révolte, avec des gens qui descendent dans les rues, bloquant les autoroutes et effectuant des actions de révolte très similaires à celles des Gilets jaunes. Bien entendu, le roman a été conçu et écrit bien avant les événements de ces derniers mois, voire avant même l’élection de Emmanuel Macron à l’Élysée.

Après l'Islam et les critiques de l'intelligentsia pro-islamiques de son livre Soumission, l'auteur français a déclaré être eurosceptique, dans "sérotonine" cible les politiciens, les gens "qui ne se battent pas pour les intérêts du peuple, mais qui sont prêt mourir pour sauver le marché libre" et des féministes, tenus pour responsables du "déclin de l’Occident".

En réalité, la sortie du roman devait préserver la confidentialité jusqu'à la date de sortie, mais Nelly Kaprielian, critique littéraire du magazine français Les Inrockuptibles, a brisé l'embargo. Pour Les Inrocks, Sérotonine est peut-être le roman le plus sombre de Houellebecq, tandis que L'Obs le considère être sa meilleure oeuvre en le définissant ainsi, "une belle oeuvre d'une infinie tristesse".

Sérotonine sortira, en France, jeudi 3 janvier.

Devenez auteur, devenez weborateur !
Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal.

Commentaires (0)

Proposer un article
Aucun commentaire publié pour l'instant. Soyez le premier !