L'eau est un merveilleux remède pour la santé

L’eau est la source naturelle ayant la qualité la plus rafraîchissante et nourrissante nécessaire à la vie. L'eau nourrit, lubrifie, aide à la digestion, calme et équilibre l’ensemble du système nerveux, stimule les organes et les membres, neutralise la sécheresse du corps. 

PUB ARTICLE - DEVENEZ AUTEUR

Devenez auteur.
Devenez weborateur.
LE WEBORATEUR est un média participatif. Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal.

L’eau est la source naturelle ayant la qualité la plus rafraîchissante et nourrissante nécessaire à la vie. L'eau nourrit, lubrifie, aide à la digestion, calme et équilibre l’ensemble du système nerveux, stimule les organes et les membres, neutralise la sécheresse du corps. L’eau est la composante fondamentale de toute vie. L’eau détoxifie lorsqu'elle quitte le corps de façon naturelle sous forme de transpiration ou d'urine.

Pour nettoyer les canaux et améliorer l'hydratation, les textes "ayurvédiques" de la médecine traditionnelle indienne, recommandent de faire bouillir de l'eau. Vous pouvez également ajouter des herbes et des épices à l'eau pour améliorer sa fonction. La quantité d'eau à boire varie selon l'âge, l'exercice, la météo, l'alimentation, le niveau de stress, les suppléments que vous prenez normalement et votre type de corps. La façon dont l'eau est bue affecte la santé :

  1. Tout d'abord, asseyez-vous pour boire. Habituellement 10 verres de 10 à 15 centilitres par jour sont suffisants, soit un à un litre et demi, plus en cas de forte chaleur.
  2. Buvez par petite gorgée, avalez, respirez. Répétez ainsi plusieurs fois de suite, doucement, calmement.
  3. Boire toute la journée verre par verre. Si trop d'eau est avalée en même temps, votre corps n'en absorbe qu’une partie, la plupart traversera simplement votre corps sans avoir pu jouer son rôle.
  4. La température de l'eau doit être si possible identique à la température ambiante. Une eau tiède ou à peine fraiche est toujours mieux. L'eau froide peut abimer la digestion et surtout refroidie le système digestif qui, pour fonctionner correctement, doit toujours être à la température du corps.
  5. Après avoir mangé, buvez un peu. Si vous buvez trop pendant le repas, vous diluez trop vos aliments dans l'estomac pour une digestion adéquate. Il est recommandé de respecter cette règle : mangez afin de remplir l'estomac à 50% de nourriture, ne buvez pas plus 25% d’eau bue et, dans la mesure du possible, conservez 25% d'espace vide.
  6. Pour les mêmes raisons, vous ne devriez pas boire beaucoup avant ou après avoir mangé.
  7. Buvez quand vous avez soif. La soif est un instinct naturel que vous devriez suivre. Si vous avez soif, votre corps a besoin d'eau.
  8. En ce qui concerne la quantité d'eau à boire, nous sommes tous différents. Différentes tailles, régimes et modes de vie. La règle universelle de 10 verres par jour ne s'applique pas à tout le monde. Le corps humain incroyable a incorporé son propre système de mesure, la soif. Si vous avez soif, buvez de l'eau. Si vous écoutez les signes de soif et buvez de l'eau tout au long de la journée, vous en ingérerez une quantité suffisante.
  9. Le degré d'hydratation est également indiqué par l'urine. Cela devrait être clair. Si c'est jaune foncé, vous devriez boire plus.
  10. Les lèvres sont un autre indicateur. Si elles sont sèches, votre corps est probablement déshydraté.

Les règles sont simples, voire évidentes. Cependant, elles peuvent changer ce que nous ressentons au quotidien. La règle principale est que nous devons être conscients de ce que nous mangeons et buvons, mais également nous devons rester à l’écoute des signaux que le corps nous envoie. Il ne faut ignorer sa soif.

Vous pouvez ajouter à l’eau, pour augmenter ses bienfaits, des ingrédients tels que le citron, la menthe, le concombre, le gingembre, et bien d’autres. Voici quelques recommandations :

  • Le citron : mettre un peu de citron dans l’eau aide à nettoyer et à alcaliniser le corps. Ajoutez un citron coupé en fines tranches dans un grand pot ou versez un peu de citron pressé dans le verre. Buvez-le tôt le matin et laissez-le couler 30 minutes avant le petit-déjeuner. L'eau au citron réduit l'inflammation, aide à la digestion et à la perte de poids, réduit les taches cutanées, améliore le système immunitaire, rafraîchit l'haleine et combat les infections virales.
  • La menthe : si vous ajoutez de la menthe à l'eau, vous aurez un goût sucré sans qu'il soit nécessaire d'ajouter du sucre, cela aide également à la digérer.
  • Le concombre : en ajoutant quelques tranches de concombre à l'eau, l'hydratation est facilitée. D'autre part, le concombre a des propriétés anti-inflammatoires.
  • Le Gingembre : le gingembre présente de nombreux avantages pour la santé, il nettoie le système digestif, facilite la digestion et régule l'estomac.

Hydratez votre corps de manière correcte. Faites attention à ce que vous mangez et à ce que vous buvez, considérez cela comme un acte sacré. Ce sera alors le moment où vous commencerez à en sentir les bienfaits sur votre corps.

Originaire de l’Inde, l’Ayurveda, ou médecine ayurvédique, est un système médical complet et cohérent, tout comme le sont la médecine occidentale ou la médecine traditionnelle chinoise, par exemple. Il est considéré comme le plus ancien système médical de l’histoire humaine.

La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose le savoir médical ayurvédique que nous connaissons aujourd’hui sont moins anciens. Le Caraca Samhita fut écrit aux environs de 1 500 avant notre ère tandis que le Sushrut Samhita et l’Ashtang Hrdyam datent des débuts de l’ère chrétienne, entre les années 300 à 500. Ces 3 textes décrivent les principes de base de la médecine ayurvédique telle qu’on la pratique encore de nos jours en Inde.

publicité

Devenez auteur, devenez weborateur !
Connectez-vous et proposez vos articles à la rédaction. Ils pourront être publiés dans le Journal.

Commentaires (2)

Proposer un article
Ce commentaire a été minimisé par le modérateur du site

La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose le savoir médical ayurvédique que nous connaissons aujourd’hui sont moins anciens. Le Caraca Samhita fut écrit aux environs de 1 500 avant notre ère tandis que le Sushrut Samhita et l’Ashtang Hrdyam datent des débuts de l’ère chrétienne, entre les années 300 à 500. Ces 3 textes décrivent les principes de base de la médecine ayurvédique telle qu’on la pratique encore de nos...

La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose le savoir médical ayurvédique que nous connaissons aujourd’hui sont moins anciens. Le Caraca Samhita fut écrit aux environs de 1 500 avant notre ère tandis que le Sushrut Samhita et l’Ashtang Hrdyam datent des débuts de l’ère chrétienne, entre les années 300 à 500. Ces 3 textes décrivent les principes de base de la médecine ayurvédique telle qu’on la pratique encore de nos jours en Inde.

Lire la suite
Arnaud Borriello
Ce commentaire a été minimisé par le modérateur du site

La tradition indienne fait remonter ses débuts à 5 000 ans, même 10 000 ans. Toutefois, les écrits sur lesquels repose le savoir médical ayurvédique que nous connaissons aujourd’hui sont moins anciens. Le Caraca Samhita fut écrit aux environs de 1 500 avant notre ère tandis que le Sushrut Samhita et l’Ashtang Hrdyam datent des débuts de l’ère chrétienne, entre les années 300 à 500. Ces 3 textes décrivent les principes de base de la médecine ayurvédique telle qu’on la pratique encore de nos...

Arnaud Borriello
Aucun commentaire publié pour l'instant. Soyez le premier !