Retraite

La grève du 5 décembre a tenu ses promesses en étant suivie par plus de 70% des salariés du secteur public. Comme toujours, les chiffres obtenus pour évaluer le nombre de manifestants présents varie du simple au quintuple. De nombreux Gilets jaunes, des syndicalistes, ainsi que des représentants de petites entreprises et du secteur libéral tels que les avocats, se sont rassemblés dans toutes les villes de France, pour participer à la grève générale de protestation contre le projet de réforme des retraites.

Ce jeudi, partout en France, d’innombrables manifestants en grève sont attendus dans des rassemblements de masse pour opposer au pouvoir en place leur total désaccord et leur mécontentement vis-à-vis du projet de loi des pensions de retraites. Un projet qui ne prend absolument pas en compte les évolutions prochaines de la science, de la robotique et de l'intelligence artificielle, qui viendront chambouler la vie quotidienne des Français.

Les régimes de retraites les mieux gérés ont amassé, depuis de nombreuses années, de l'argent pour assurer leurs arrières. Un pactole sur lequel il faudra statuer alors que s'ouvre le chantier de la réforme qui devrait mener à un régime universel.

C’est un constat tragique que rappellent chaque année les nombreux bénévoles, souvent seniors, des Restos du cœur : le nombre de retraité obligés de pousser les portes des centres d’aide aux plus démunis est en augmentation.

{Play}La réforme des retraites à venir s'annonce explosive pour le gouvernement, notamment à cause d'un pactole à 165 milliards d'euros.

{Play}Un marché en plein boom ! L’assurance vie luxembourgeoise rencontre un succès croissant auprès des Français.

No Internet Connection